Formation en gestion des conflits

Gestion des conflits

Aujourd’hui, dans nos sociétés contemporaines, le conflit est perçu très négativement.

En entreprise, le conflit constitue un sujet majeur : ainsi, 88% des managers français, selon une enquête Cégos récente, jugent que la gestion des conflits au quotidien fait partie des tâches importantes de leur management. Différentes études sur la productivité indiquent que les dirigeants et managers passent en moyenne 40% de leur temps à traiter des conflits ! La résolution de conflit au travail apparait comme un sujet majeur dans les entreprises. Nous pensons même que la prévention des conflits devrait être au cœur des préoccupations des managers et dirigeants.

On observe par ailleurs que les changements dans une organisation sont potentiellement porteurs ou accélérateurs de conflits.

Vive le conflit ?

Si l’on se réfère à sa stricte définition, conflit signifie : différend, opposition.

En ce sens, le conflit est inévitable, il est naturel et fait partie de la vie. Il peut être source de créativité, de solutions nouvelles, de changements performants…

Il semble donc que ce soit les comportements (réactions) des protagonistes qui oriente le conflit dans sa dimension négative… « les problèmes relationnels sont inhérents à la nature et à la dynamique d’une relation parce que vivre ensemble et communiquer, c’est compliqué et difficile ».

Le conflit n’est pas le problème, puisque c’est un phénomène constitutif de toute relation. Mais c’est le comportement face au conflit qui peut générer le problème.

Un conflit qui dégénère va se transformer en querelle et pourra provoquer de la souffrance et empêcher la relation de se développer positivement, d’être productive et épanouissante pour les partenaires et l’entreprise.

C’est pourquoi il est préférable de s’attacher à développer ses capacités de résolution de conflit et encore mieux, ses capacités de prévention des conflits. Je pense que, développer la compréhension des différences de comportements, de références de chacun prédispose à une communication plus fluide, plus efficace entre les membres d’une équipe.

Pour cela, il est surtout important de permettre aux partenaires de comprendre ce qui se passe en eux, chez l’autre et entre eux (dans la relation) et d’identifier leurs comportements pouvant amener à un conflit. Ceci afin de leur permettre d’identifier rapidement toute situation potentiellement « conflictuelle » et également de conduire la relation, et non d’être conduite par elle.

Des études ont permis d’identifier les comportements constructifs ou destructeurs en situation de conflits.

Parmi les comportement positifs, nous avons :

  • la capacité de prendre du recul,
  • l’expression de ses émotions,
  • la flexibilité, …

Parmi les comportement destructeurs :

  • vouloir gagner à tout prix,
  • dévaloriser autrui,
  • cacher son ressenti,
  • éviter autrui
  • ...

 

Quelle solution ?

Pour la résolution de conflit au travail par le coaching, je considère que la solution est d’abord humaine et comportementale. C’est souvent la communication entre les individus qui est à l’origine du « dérapage ». Le coach va accompagner le manager ou l’équipe dans sa recherche d’une solution nouvelle et gagnante pour tous à travers une prise de conscience des situations porteuses de conflits, des comportements mis en œuvre et leurs conséquences.

Pour aider à la lecture du déroulement de résolution de conflit, il peut être intéressant de partager avec l’équipe certains concepts de gestion stratégique des conflits

quel est la votre ?

Mirland Coaching vous propose des séances afin de gérer les situations difficiles, au contact des différentes parties impliquées, ainsi que des séances basées sur la communication non violente, qui vous permettrons de devenir l'interlocuteur recherché de votre entreprise.

 

N’hésitez pas à contacter Mirland Coaching  pour toute demande d’information ou tout devis par téléphone.

Site réalisé par